David MISLIN – CAG Boidevezi – 04/02/2020

Si vous comptez parmi les personnes titulaires d’un PERP ou d’un contrat Madelin retraite, la question du transfert sur un PER vous a d’ores et déjà traversé l’esprit. Le PER a de nombreux atouts, dont celui de permettre de récupérer son capital au moment de prendre sa retraite. Pour autant, faut il transférer vos contrats actuels sur ce nouveau produit ?

 

Transférer, pourquoi pas…

 

Attention tout d’abord à la qualité des offres et aux coûts du contrat d’accueil (frais sur prime, de gestion) et aux éventuelles pénalités de transfert (jusqu’à 5 % pour un PERP de moins de 10 ans).

Autre point essentiel : certains contrats Madelin offrent encore des garanties de taux ou de tables de mortalité anciennes et donc sans commune mesure avec l’application de la table de mortalité récente qui vous sera proposée. la différence peut se chiffrer en plusieurs milliers d’euros au moment de percevoir votre rente.

 

Le conseil avant tout

 

Créé par la loi Pacte, le PER prévoit une «gestion pilotée» par défaut. Elle vise à éviter que les particuliers investissent leur épargne retraite dans des actifs peu adaptés à un placement de long terme comme le fond Euro dont le rendement est durablement impacté par les taux très bas des emprunts d’Etat.

Même si une sécurisation progressive des actifs en fonction de la date d’approche de votre retraite est prévue, il est essentiel de bien vous faire accompagner dans le choix des placements en unités de compte qui pourra vous être proposé

Transférer vos avoirs dépendra donc de vos objectifs personnels : n’hésitez jamais à nous contacter pour un conseil personnalisé !